Conférences

Jean-Paul Marat et Charlotte Corday, l’histoire de la mémoire.

Visio-conférence

Jeudi 10 janvier à 16h30 - Salle Gérard-Philipe

Par BIANCHI Serge, professeur agrégé d’histoire, président du Cercle littéraire et historique de Draveil.

Le 13 juillet 1793, Jean-Paul Marat, député de la Convention, journaliste d'opinion, dirigeant montagnard, est assassiné à son domicile par Charlotte Corday. Pendant que le culte de « l’Ami du peuple » s’organise, la meurtrière est condamnée à mort et exécutée, le 17 juillet. Rarement un tel événement, ce "bain de l’histoire", sublimé par le célèbre tableau de David, aura suscité des réactions aussi spectaculaires, dans la presse, les arts graphiques, le théâtre, la politique. Si Marat est panthéonisé en septembre 1794, ses bustes sont bientôt jetés à l’égout et une légende noire tenace débute après sa dépanthéonisation, dès février 1795 ! Aujourd’hui encore, les opinions sur ces deux personnages reflètent toujours des enjeux de mémoire importants. Nous proposons de revenir à l’histoire et d’éclairer ces moments tragiques, en levant le voile sur le plus controversé et le plus méconnu des acteurs de la Révolution française.

Information

Les visioconférences en liaison avec UTL reprennent normalement le jeudi à 16h30, salle Gérard-Philipe à la Ferme de Boussy-saint-Antoine.

Vos rendez-vous

Vendredi 7 décembre
Fête de fin d'année
Partie festive suivie d'un repas convivial
à la Ferme

Jeudi 24 janvier
Assemblée générale ordinaire
à 14h
à la salle Gérard Philipe